Top 7 des situations où le recruteur abuse de vous

C’est regrettable, mais certains employeurs exploitent carrément les chercheurs d’emploi. Faites confiance à votre intuition : si l’une de leurs demandes vous paraît exagérée, n’hésitez pas à dire « non merci ».

Si une entreprise abuse de vous avant de vous embaucher, imaginez comment elle traite ses employés! Forbes.com vous donne des exemples de situations à ne pas tolérer au cours d’une recherche d’emploi.

1- Vous devez passer trop de questionnaires et de tests

Méfiez-vous des entreprises qui vous demandent de répondre à de longs questionnaires, de passer des tests de personnalité ou de remplir une montagne de formulaires sans même vous donner l’assurance que vous serez reçu en entrevue. Ils pourraient vous dire dans trois semaines que vous ne serez pas convoqué, finalement… s’ils daignent vous donner des nouvelles! Ces entreprises traitent visiblement les gens comme des numéros.

2- Attention aux questions salariales!

Certains employeurs exigent que les chercheurs d’emploi dévoilent leur salaire actuel ainsi que leurs salaires passés, preuves à l’appui. Mais eux ne dévoilent pas le salaire offert pour le poste proposé! Pensez-y bien : souhaitez-vous travailler pour une entreprise qui cherche visiblement à avoir le gros bout du bâton dans ses rapports avec les employés? Cherchez plutôt des employeurs avec qui vous pourrez négocier d’égal à égal.

3- Créer de multiples rapports ou documents

Certaines entreprises demandent aux chercheurs d’emploi de créer des rapports ou une foule de documents pour soi-disant montrer ce dont ils sont capables. Ils pourront ensuite les utiliser sans votre permission, que vous passiez ou non à la prochaine étape du processus de recrutement.

4- Vous vous déplacez pour rien

Incroyable, mais vrai : certains employeurs convoquent 50 candidats au même poste et les entassent dans une salle. Ils leur posent quelques questions pour ensuite choisir deux ou trois finalistes. Les autres n’ont qu’à rentrer chez eux! Souhaitez-vous travailler pour une entreprise qui prend à la légère une décision aussi importante que l’embauche d’un nouvel employé?

5- On vous propose un essai non rémunéré

Fuyez si une entreprise vous demande de faire un « essai » avant de vous embaucher, c’est-à-dire de travailler gratuitement pour eux.

6- Vous devez débourser de l’argent

Certaines entreprises exigent des candidats qu’ils paient pour une recherche d’antécédents judiciaires. C’est à eux de payer les frais encourus. N’ayez pas peur de leur rappeler.

7- On vous invite à un brainstorming

Certains employeurs invitent les candidats à une session de « brainstorming » durant le processus d’embauche. Pensez-y à deux fois. Mieux encore, dites-leur qu’ils pourront profiter de votre expertise une fois que vous aurez obtenu le poste!

La plupart des gens n’ont pas le choix de trouver un emploi rapidement et sont prêts à faire des compromis pour en décrocher un. Malheureusement, certaines entreprises profite de la situation. Soyez certain que ces employeurs ne vous traiteront pas mieux si jamais vous obtenez le poste qu’ils vous font miroiter.

Le jeu en vaut-il la chandelle? Nous croyons que non, mais c’est à vous de décider!

Recrutement et RH