Télétravail convaincre son patron

Tenté par le télétravail? Des pistes pour convaincre votre patron

Entre les bouchons de circulation, l’entraînement de soccer de la petite dernière, le cours de violon de votre aîné, le boulot, les rendez-vous médicaux et les tâches ménagères, vous ne savez plus où donner de la tête et aspirez à un peu plus de souplesse? Vous songez à proposer à votre employeur d’opter pour le télétravail, mais anticipez déjà un peu de résistance? Les bons arguments et un plan de match qui tient la route sont de solides bases pour établir le dialogue. Voici quelques pistes pour vous aider à le convaincre.

1. Préparez-vous

Sollicitez une rencontre avec votre supérieur afin de lui faire part de votre désir de travailler de la maison. Pour que cette rencontre soit fructueuse, prenez le temps de vous préparer. Entre autres, réfléchissez aux qualités et aux traits de personnalité qui font de vous un bon candidat pour le télétravail. Faites valoir votre discipline, votre rigueur et votre capacité à respecter les échéances. Établissez également la liste des tâches qui se prêtent le mieux au travail à distance.

Préparez-vous à offrir des réponses aux réticences de votre employeur. Par exemple, s’il craint que vous ne travailliez pas suffisamment, faites-lui part de ce que vous comptez réaliser pendant ces journées. Convenez de l’horaire que vous suivrez. S’il appréhende des problèmes de communication avec vos collègues, prévoyez déjà des moyens pour vous assurer que votre absence n’entravera le déroulement efficace des opérations. Bref, voyez venir les arguments qui pourraient freiner votre patron.

2. Misez sur une approche graduelle

Selon l’ouverture de votre employeur au sujet du télétravail, proposez-lui de faire une période d’essai ou d’introduire des journées de télétravail sur une base graduelle, par exemple en commençant par une journée par mois ou par semaine. Vous pourriez ensuite convenir de faire le point sur le travail accompli et sur les avantages de la formule. Par exemple : « J’ai pu terminer tel ou tel dossier », « J’ai pu travailler une heure de plus parce que je n’avais pas à la passer à me déplacer entre la maison et le bureau », « Puisque j’étais moins exposé aux interruptions, j’ai pu rédiger tel rapport ou préparer tel plan », etc.

Au bout de quelques mois, vous serez bien placé pour augmenter la fréquence des journées de travail à distance tout en ayant gagné la confiance de votre supérieur à cet égard.

3. Soyez honnête

Exposez les raisons pour lesquelles vous souhaitez passer en mode télétravail. S’il s’agit pour vous de mieux concilier le travail et la vie de famille, entre autres en étant présent pour vos enfants à leur retour à l’école, dites-le. Est-ce que vous commencerez vos journées plus tôt? Est-ce que vous utiliserez votre heure de dîner pour poursuivre le travail entrepris le matin? Prévoyez-vous compenser en travaillant une heure ou deux en soirée? Expliquez de quelle façon vous vous assurerez d’offrir le rendement attendu en respectant les échéances.

4. Éliminez les écueils potentiels

Votre supérieur a sans doute un horaire chargé, une équipe à gérer, des mandats à réaliser. Il ne souhaitera pas assumer un surcroît de travail pour « vous installer » et multiplier les démarches pour qu’on vous dote des équipements nécessaires. Obtenez son accord pour faire vous-même les appels auprès des personnes responsables et prendre les actions qui s’imposent. Si sa charge de travail ne se voit pas augmentée de façon significative, il sera plus enclin à accepter. Vous devrez donc être proactif, tout en suivant les règles de l’entreprise.

5. Démontrez que vous avez pensé à l’équipe et à l’organisation

Si vous poursuivez des objectifs bien personnels par votre démarche, montrez que vous avez bien pensé aux répercussions sur votre équipe et l’ensemble de l’organisation. Une entreprise est un écosystème auquel tous contribuent et où chaque employé a un rôle à jouer. Un changement dans les pratiques des uns peut en entraîner pour les autres. Montrez que vous avez réfléchi à ce sujet et expliquez comment vous éviterez que la vie de votre équipe soit perturbée.

6. Faites valoir les avantages pour l’organisation

Par ailleurs, le télétravail peut entraîner de nets avantages pour l’entreprise qui opte pour cette pratique. Entre autres, à l’heure où l’espace de bureau vaut son pesant d’or, celui-ci pourrait faire des gains sur le loyer s’il choisissait d’élargir le tout à d’autres employés. Vous pourriez faire valoir votre projet comme un pilote, une mise à l’essai temporaire, de façon à vérifier si la formule est viable. Si votre supérieur sent que vous comprenez bien que l’expérience pourrait ne pas être concluante et que vous êtes ouvert à revenir en arrière pour reprendre le travail sur place, dans les bureaux, s’il juge que les avantages sont moins intéressants que prévu, il sera plus enclin à tenter le coup.

Votre projet est accepté? Pour que ça fonctionne…

Si votre employeur accepte votre proposition, vous voudrez à coup sûr préserver vos acquis. C’est pourquoi vous avez tout à gagner à réunir les conditions gagnantes pour que votre expérience soit positive à tous égards :

  • Aménagez un espace de travail bien à vous, propice à la productivité.
  • Faites preuve de discipline : oubliez les tâches ménagères pendant vos heures de travail. La lessive et la planification des repas peuvent se faire pendant l’heure du dîner ou lorsque vos enfants reviendront de l’école. Le temps de travail demeure du temps de travail.
  • Assurez-vous de bien communiquer avec les membres de votre équipe, comme si vous y étiez.
  • Marquez une frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Un truc : habillez-vous, coiffez-vous, chaussez-vous comme si vous étiez au travail. En suivant la même routine que si vous vous rendiez au bureau, vous serez dans un état d’esprit plus propice au travail. Vous ferez aussi plus facilement la coupure à la fin de la journée, au moment de vous déchausser et d’enfiler, si vous le souhaitez, des vêtements plus confortables.
  • Organisez vos tâches : les travaux qui demandent une attention soutenue et de la concentration et les tâches qui se font en solo se prêtent particulièrement bien au télétravail. Réservez la rédaction de dossiers, les travaux de planification, les tâches administratives pour les jours de télétravail et celles qui demandent davantage d’interactions « en personne » pour les jours où vous serez sur place, au bureau.
  • Faites garder les enfants. Pas question de garder vos tout-petits avec vous pendant la journée! Vous proposez le télétravail pour mieux vous concentrer et pour gagner du temps. Aussi adorables soient-ils, vos enfants sont une source importante d’interruptions et de distractions.

Et si votre employeur résiste encore?

Il est possible que votre employeur ne soit pas prêt à aller de l’avant. À défaut de l’avoir convaincu, vous pourrez toujours suggérer d’adopter un horaire variable, qui vous permettra d’adapter vos journées en fonction de vos impératifs familiaux. Si vous tenez mordicus à votre projet, demandez à votre patron de vous exprimer clairement ses arguments et proposez-lui de lui revenir avec un plan retravaillé et des solutions à ses craintes.

Télétravail