Productivité au boulot : 5 trucs pour réduire les interruptions

Une réunion qui s’éternise, un collègue qui vous pique une petite jasette dans le corridor… Vous avez l’impression d’être constamment dérangé et de ne pas avoir assez de huit heures par jour pour tout faire? Par ici les solutions!

Pas toujours facile de composer avec le tumulte du boulot. Les discussions, les rencontres, les distractions de toutes sortes font partie de la dynamique de bureau.

Après tout, il faut bien l’admettre, que serait une journée au travail sans interruption? Il y a de fortes chances que vous sombriez rapidement dans un sentiment de solitude et d’incompréhension complète.

Comme l’explique l’expert en productivité Mark Ellwood, dans un texte publié sur getmoredone.com, les interruptions sont nécessaires au travail puisque les entreprises comptent justement sur la collaboration, la délégation et le travail d’équipe pour atteindre leurs objectifs.

La règle est la même pour tout le monde, les dirigeants comme les employés. Tout ce beau monde doit interagir ensemble, demeurer disponible, prendre part à l’action, partager des connaissances.

Comment alors réussir à faire son boulot sans devoir se couper du monde, s’isoler pour en venir à bout? Le secret de la productivité réside justement dans une gestion plus efficace de tout ce qui nuit à votre performance. Et c’est bien là que l’exercice demande une discipline de fer.

Car si les collègues et l’environnement professionnel constituent une source de perturbation dans cette lutte à la concentration et la productivité, l’autre obstacle majeur à la productivité demeure sans aucun doute la gestion que vous faites de votre temps et de vos priorités.

Voici 5 excellents conseils que nous avons glanés pour vous permettre de prendre les choses en main :

1. Terminez ce que vous commencez.

Évitez de vous lancer dans une autre tâche avant d’avoir d’abord fini ce que vous avez entrepris. Quand vous terminez une tâche, rayez-la tout de suite de votre liste.

2. Attaquez-vous d’abord aux dossiers urgents.

Les choses importantes doivent être traitées en priorité, le plus tôt possible dans la journée au moment où vous êtes reposé et productif.

3. Ne confondez pas importance et urgence.

Faites la distinction entre ce qui compte vraiment et les petites tâches qui vous agacent et que vous aimeriez régler tout de suite.

4. Apprenez à dire non.

N’acceptez jamais une nouvelle tâche lorsque vous êtes déjà débordé. Informer sans attendre votre interlocuteur que vous n’êtes pas disponible, vous permet de pouvoir retourner rapidement à vos choses.

5. Contrôlez la prise de courriels et de messages.

Évitez d’être constamment dérangé par les courriels et les appels. Prévoyez des moments précis pour répondre à vos messages et tenez vous-y!

Recrutement et RH