Emplois TI femmes

Le féminin tarde à augmenter sa présence dans le domaine des TI

Lorsqu’on parle d’emplois en technologies de l’information, on parle entre autres de postes de programmeur front-end, d’intégrateur, de développeur full-stack, d’analyste, d’administrateur, de spécialiste ou encore de chargé(e) de projets, etc. Cependant, bien que le petit « e » entre parenthèses se veuille un signe d’accueil pour les femmes, il faut savoir que sa présence dans le domaine est encore limitée.

Il ne faut pas se leurrer : le domaine en soi cherche à accroître la présence de femmes, mais celles-ci demeurent encore dans l’idée que ces emplois sont plus de types masculins. Actuellement, bien qu’il y en ait de plus en plus occupant des postes en TI, elles occupent encore seulement 20% de ceux-ci. Quelques organisations ou entreprises ont décidé de prendre les devants et de tenter de comprendre et stimuler la croissance de la présence féminine au sein des emplois en technologies de l’information.

TECHNOCompétences, un comité sectoriel de main-d’oeuvre en technologies de l’information et des communications a lancé une étude afin de comprendre pourquoi les jeunes femmes diplômées ne voulaient pas se lancer dans le domaine à la fin de leurs études. Globalement, les constats rendus publics en juin dernier sont positifs.

On parle d’un domaine jeune, dynamique; une entreprise offrant des possibilités de progression puisqu’elle met de l’avant l’innovation et l’initiative. Comme c’est un domaine jugé avant-gardiste, il offre aussi une belle conciliation travail-famille grâce à des horaires atypiques. On dit aussi que les TI proposent un milieu de travail positif, où le coaching et le mentorat sont offerts à tous. Cependant, lorsqu’on y regarde de plus près, les femmes occupant des postes de direction sont vues comme correspondant au « profil masculin »; ayant dû se fondre dans le moule pour pouvoir avancer. Elles ont peu de modèles féminins oeuvrant en TI et encore moins en poste directionnel.

Des initiatives afin d’augmenter la présence féminine en TI

Le réseau Action TI, quant à lui, tente d’accroître la présence féminine dans la grande entreprise des TI en organisant depuis maintenant quatre ans, des soirées de réseautage et de conférences nommées Femmes en TI.

La dernière de ces soirées à eu lieu en juin dernier. C’est une idée de l’AQT, à la base, d’offrir un service de mentorat appelé aussi « Femmes en TI ». Vu le succès de ce programme, il est maintenant offert de manière permanente sur leur site web. Le principal but du mentorat et des soirées-conférences est de promouvoir le leadership féminin ainsi que motiver les femmes ayant des emplois en TI à propulser leur carrière. Cela leur permet aussi de rencontrer des modèles inspirants et de réseauter avec celles-ci.

L’ensemble de ces actions a pour but d’entreprendre une discussion qui pourra faire évoluer la place que les femmes se voient attribuer dans les TI.

Recrutement et RH, Technologie, TI, Web