Comment annoncer à un candidat qu’il n’a pas décroché l’emploi

Un CV impressionnant, une entrevue fort intéressante, une belle personnalité… pourtant, ce n’est pas lui ou elle qui a été choisi(e). Il vous faudra tout de même expliquer votre décision…

Ce n’est jamais facile d’avoir à annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu’un. En tant que recruteur, vous avez pourtant à le faire relativement souvent. Pour éviter les maladresses et avoir malgré tout un impact positif sur la carrière d’un candidat prometteur, voici quelques trucs donnés par l’experte en recrutement Carmine Palazzo sur Workopolis :

Encadrez la discussion

Souvent les recruteurs tentent d’éviter d’annoncer les mauvaises nouvelles parce qu’ils craignent que la discussion devienne un débat. Or, il n’y a pas de débat à avoir parce que la décision est irrévocable et, bien souvent, le recruteur n’en est même pas responsable.

Par conséquent, il est très important d’annoncer d’entrée de jeu que la décision a été prise et qu’il n’y a plus de place à la discussion. Cela permettra de diriger la conversation vers un échange constructif.

Mettez l’accent sur le succès

Les gens apprécient très rarement d’entendre de mauvais commentaires sur eux-mêmes. Même que certaines personnes ne peuvent pas du tout les prendre. Si vous n’êtes pas certain de la façon dont le ou la candidat(e) prendra la nouvelle, faites ressortir les aspects positifs remarqués durant le processus d’embauche et non ceux qui l’ont fait couler. La nuance est peut-être subtile, mais peut faire une grande différence sur la manière dont l’individu acceptera la nouvelle.

Ne dites pas : « Le directeur n’a pas été impressionné par vos réponses en ce qui a trait à vos capacité à travailler sous la pression.»

Dites plutôt : « Le candidat choisi a travaillé plusieurs années au sein d’une entreprise où la pression était très forte. »

Encouragez-le!

Autant les gens supportent difficilement la critique, autant tout le monde aime se faire complimenter une fois de temps en temps. Annoncer ce genre de nouvelle oblige à donner du feedback et on se concentre malheureusement trop souvent sur le négatif. Ce qu’il faut, c’est tenter de contrebalancer avec du positif. Il faut laisser savoir au candidat qu’il a bien fait ça. Cette façon de faire l’aidera à devenir encore meilleur en entrevue et rehaussera votre marque employeur.

Et si la conversation tourne au vinaigre…

Oui, c’est possible. Vous annoncez la mauvaise nouvelle et le candidat ne la prend pas bien. Résultat : une heure plus tard, vous êtes toujours en train de discuter péniblement. Être capable de prendre la critique est une qualité essentielle requise pour occuper la plupart des postes. Dites-vous alors simplement que vous avez vraiment pris la bonne décision de ne pas embaucher ce candidat et que vous pourrez facilement le mettre dans la pile des candidatures rejetées la prochaine fois qu’il postulera.

Recrutement et RH